Réviser ou vendre sa montre vintage, un savoir-faire à part

Tout l'esprit de l'Atelier Parisien d'Horlogerie se résume dans la prise en charge des montres vintage : apporter une attention extrême à des montres faisant désormais partie du patrimoine horloger. Que ce soit pour une simple révision ou pour une restauration, toutes les actions menées visent à valoriser ce patrimoine. L'APH bénéficie de l'expérience de Michaël Nabet en tant qu'ingénieur en matériaux et horloger de génie pour transmettre son savoir-faire et délivrer une prestation irréprochable.

La notion de montre vintage, qui concerne les montres modernes emblématiques possédant souvent une histoire liée à des exploits scientifiques, sportifs ou cinématographiques, est une notion récente. Elle suppose que l'horloger conçoive ces montres non plus comme un objet usuel de mesure du temps mais comme un objet d'art. Cette nouvelle approche exigeante nécessite un changement radical de méthode et de philosophie : la recherche de la perfection est constante, d'un point de vue aussi bien fonctionnel qu'esthétique.

Et comme il s'agît de patrimoine, voire d'investissement, il est parfois nécessaire de s'en séparer plutôt que de le transmettre. Dans cette perspective, nous pouvons accompagner les clients désirant vendre leur montre en procédant par une préparation spécifique (révision, réparation et expertise) pour une vente aux enchères. Cette solution offre plusieurs avantages : un prix de vente supérieur à celui du marché, une transaction effectuée par des professionnels en toute transparence, aucune démarche (nous nous occupons des formalités en partenariat avec un commissaire-priseur).


Réviser un mouvement

Réviser une montre vintage demande une prise de conscience de la valeur de l'objet qui est confié. Cela a une incidence sur la méthode de travail qui exige d'appliquer consciencieusement et rigoureusement les procédures pour livrer une montre répondant aux nombreuses normes NHS.

Il est également nécessaire d'entretenir un rapport de confiance et d'honnêteté vis-à-vis du client. Il s'exprime par le remplacement de pièces d'origine, par l'utilisation des lubrifiants les plus performants et préconisés par les constructeurs pour éviter toute obsolescence programmée du fonctionnement de la montre dans le temps.


Protèger un cadran

La valorisation d'une montre vintage est consubstantiel au cadran et aux aiguilles qui doivent impérativement être et rester d'origine.

La manipulation du cadran doit s'effectuer avec d'extrêmes précautions. L'endommager a pour conséquence d'atténuer fortement la valeur de la montre. Son nettoyage exige une connaissance des matières utilisées et n'est parfois réalisable que très superficiellement à l'aide de consommables réservés à cet usage.


Relumer des aiguilles

Les aiguilles bénéficient du même traitement que le cadran pour des raisons identiques de valorisation de la montre. Cependant, il arrive parfois que les aiguilles soient vidées de leur substance luminescente souvent composée de tritium, aujourd'hui interdit d'utilisation. Pour éviter toute perte de valorisation esthétique et financière de la montre, il est hors de question d'utiliser les substances modernes à base de Luminova ou de remplacer les aiguilles par des exemplaires neufs également à base de Luminova. C'est parfois le cas lorsque l'on confie sa montre dans le SAV des manufactures, qui n'ont pas toutes intégrées la particularité de ces montres vintage où le cadran et les aiguilles sont encore considérées comme des consommables à remplacer.

Afin de pallier à l'interdiction du tritium, nous avons mis au point une substance composée d'éléments naturels et à base de minéraux afin de faire correspondre la teinte des aiguilles avec celle des index du cadran quand ceux-ci sont peints. Par ailleurs, cette substance ayant une composition dont les caractéristiques chimiques évolues dans le temps de la même manière que le tritium, cela assure une homogénéité des couleurs.

La finalité de nos interventions reposent sur la conservation, voire la sublimation de la montre confiée dans le respect de son esthétique original.


Polir un boîtier et son bracelet

Le polissage est souvent le parent pauvre de l'horlogerie qui ne bénéficie pas d'un enseignement spécifique suffisamment poussé. Bien polir ce n'est pas qu'une question de dextérité, même si cela est extrêmement important pour ne pas déformer l'objet. Pour bien polir, il est nécessaire d'avoir une connaissance minimum sur la structure des matériaux afin d'utiliser les accessoires et les consommables adéquats, savoir arrêter le travail d'ébauche avant une déformation irréversible, respecter les cycles de lavage à chacune des étapes allant de l'ébauche à la finition.


Pour conclure

L'Atelier Parisien d'Horlogerie, situé dans le Quartier Drouot et sensibilisé à l'art ainsi qu'à la restauration d'objets de valeur, a mis en place des procédures de manière à respecter les caractéristiques de la montre vintage, de sa prise en charge jusqu'à la livraison au client. Certaines de ses procédures proviennent d'échanges en lien avec la conservation d'antiquités du Musée du Louvre.

Les tarifs des révisions et réparations des montres vintage sont identiques à ceux que nous pratiquons pour les montres récentes. D'ailleurs, la philosophie qui prévaut pour les montres vintage est la même qui est appliquée aux montres récentes. Seul le coût des pièces d'origine peuvent faire augmenter significativement le montant final de la facture.

Afin de garder le contact avec nos clients durant la période de prise en charge de la montre, nous avons mis au point un système de suivi personnalisé des travaux, augmenté de photographies dont l'ensemble est quotidiennement mis à jour.

Si vous souhaitez nous confier votre montre et obtenir plus d'informations,
contactez nous.